Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Réchauffement climatique

Envoyé par williams 
Réchauffement climatique
mercredi 8 avril 2015 21:16:11
Bonjour,

Je suis surpris pour les raisons ci-dessous qu'on nous dit toujours que l'homme est la cause principale du réchauffement que nous subissons, car :

- Le réchauffement climatique a commencé vers les années 1750 soit vers la fin du Petit Age Glacière comme le montre la hausse des températures, la fonte des glaciers ( [eoedu.belspo.be] ), la monté des océans qui aurait augmenté de 2,5cm entre 1750 et 1770 environs ( [ldp.asteur.eu] ),... Pourtant le CO2 a commencé a augmenté que vers 1850 [www.gurumed.org] et c'est plus particulièrement vers 1950 que son augmentation a été très importante suite à l'évolution de l'industrie ;

- L'évolution du CO2 est d'une façon exponentielle donc de plus en plus rapidement et assez régulière alors que la température globale évolue à long terme d'une façon irrégulière (avec des périodes de réchauffements et refroidissements) donc les 2 n'évolue pas de la même façon ;

- Ces 17 dernières années sont celles où l'homme a émis le plus de CO2 sur 17 ans et pourtant on ne voit plus de réchauffement sur cette période contrairement lors des 17 années précédentes où la température avait bien augmenté avec une augmentation moins importante du CO2 ;

Donc le CO2 émis par l'homme est-il la principale cause du réchauffement climatique comme on nous le dit ?? Si oui comment est il possible que cela ait commencé avant l'augmentation du CO2, pourquoi le réchauffement ne s'accélère pas alors que le CO2 le fait etc ??

Bien sûr ces questions ne veulent pas dire que je ne reconnais pas l'effet qu'a l'augmentation du CO2 dans l'atmosphère sur le climat mais tout ceci me surprends surtout suite à ce qu'on nous dit et voir ce qu'on ne dit pas.

Merci

Williams
Re: Réchauffement climatique
dimanche 12 avril 2015 13:42:46
Je crois que vos difficultés avec le problème du rôle du CO2 ont une cause unique : la concentration en CO2 et le système climatique ont des modes propres de variabilité qui sont très différents.

Pour le CO2, si on laisse de côté la variation saisonnière périodique, les courbes dévolution, disons des moyennes globales annuelles, sont monotones sur de longues périodes (comptées en dizaines ou centaines d'années). Au contraire le système climatique, très complexe car il comprend l'atmosphère, l'océan, la cryosphère et la biosphère a un comportement chaotique - au sens mathématique du terme - du fait des interactions entre ses composantes qui induisent de fortes non linéarités. Pour dire plus simplement : le climat, donc en particulier la température moyenne de l'atmosphère, est affecté de variations à toutes les échelles de temps et d'espace. Et ces variations existent et ont existé indépendemment des forçages externes comme la variation de la quantité d'énergie provenant du soleil ou de la concentration en CO2.

Ceci fait que des comparaisons partielles comme celles que vous faites ne peuvent pas servir pour des conclusions. Une variation sur 15 ans ne permet pas de conclure.

Pour déterminer le rôle du CO2 on a construit des modèles numériques complets pour représenter le système climatique. On a vérifié qu'ils représentaient correctement les évolutions passées (sans ajout de CO2 anthropique). Ensuite on a rajouté l'augmentation du CO2 due aux activités humaines et le modèles ont montré une augmentation de la température mondiale moyenne en tendance longue.

Pour avoir du détail sur les modèles de climat et leur validation, je vous recommande les travaux publiés dans les rapports du GIEC.

Cordialement
Re: Réchauffement climatique
mardi 21 avril 2015 23:24:32
Bonjour,

Comme vous dites, pour déterminer le lien du CO2 avec la température, des modèles numériques ont été construits pour représenter le système climatique. Ceci montre qu'à très long terme (milliers d'années) le CO2 suit les évolutions des températures influencées par les lois de Milankovicht. Bien sûr cette conséquence a des effets sur le climat mais à très long terme, la cause principale de l'évolution du climat est les effets astronomiques.

Mais vous n'avez pas répondu à mes 2 questions en se basant sur les 300 dernières années où on voit que la température augmente depuis l'an 1750 alors que le CO2 a commencé lentement à augmenter depuis l'an 1850 (donc avec du retard ici aussi) alors qu'on nous dit régulièrement que l'homme est la cause principale du réchauffement, même si le réchauffement a commencé sans les émissions de CO2 anthropique.

Donc quelle est la cause principale du réchauffement de ces 300 dernières années et qui est amplifié par l'effet anthropique ??

merci

Williams
Re: Réchauffement climatique
mercredi 22 avril 2015 15:27:05
J'avais essayé de répondre à vos questions mais je n'ai manifestement pas été assez explicite.

La question telle que vous la posez n'a pas de réponse car vous essayez de comparer d'un côté une fluctuation de la température sur quelques siècles avec de l'autre côté une tendance longue pour le CO2. Cette comparaison n'a pas de signification physique.

Je pourrais dire sous forme d'une semi-boutade que la raison pour laquelle la température est remontée à la fin du petit âge glaciaire c'est qu'elle était descendue au début ! Le petit âge glaciaire (1450-1850) aussi bien que la période anormalement chaude qui l'a précédé (souvent appelée optimum médiéval de 950 à 1250) sont des fluctuations du système climatique à l'échelle de quelques siècles.

Ces fluctuations, c'est-à-dire des épisodes plus ou moins longs pendant lesquels la température moyenne s'éloigne plus ou moins de la "moyenne des moyennes", se produisent indépendamment des variations des forçages externes (forçages externes = énergie solaire, poussières émises par les éruptions volcaniques, CO2 émis par les activités humaines).

Ces fluctuations ont un caractère aléatoire, c'est "l'effet papillon" aux échelles temporelles du climat. Elles sont dues à des instabilités internes du système climatique (atmosphère+océan+cryosphère+biosphère). Ellles ne peuvent pas du tout être corrélées avec des tendances monotones à long terme comme l'évolution de la concentration en CO2.

Vous trouverez des réponses plus détaillées à votre question dans le numéro "Spécial Climat", n°88 de février 2015 de la revue La Météorologie, et en particulier dans l'article "Le climat du dernier millénaire" de M. Khodri et al. qui explique bien toute la problématique des fluctuations climatiques.

Cet article est disponible en ligne sur le site de La Météorologie, à l'adresse :
La Météorologie : Le climat du dernier millénaire